Les états du moi

Trois systèmes interactifs


Auteur : José Grégoire
Réédition : 06/03/2019 – ISBN : 978-2-9567185-0-5

Prix : 25,00 € (Hors livraison) – Broché 320 pages

Choix de livraison

ou télécharger la version numérique à 18,00 € sur le site du Cairn


Ce livre est comme le tissage d’une magnifique tapisserie ou nous pouvons trouver les connaissances historiques de l’analyse transactionnelle, entrelacées avec des concepts et des théories récentes. Il est écrit d’une façon limpide ce qui rend ces théories compréhensibles et cohérentes. José a pris tous les fils de l’analyse transactionnelle qui sont en désordre, un peu mélangés ou à coté. Il les a soigneusement regardés : il a tracé leur origine et leur histoire et a travaillé le fond pour créer un livre d’une très grande finesse et valeur.
Nous pouvons admirer l’élégance de ce travail mais surtout apprécier son accessibilité et sa profondeur.
C’est un livre à savourer sans modération. Sa construction offre la possibilité de le lire par étapes ou au gré de sa curiosité ou de son intérêt. On peut s’attarder sur certaines idées, ce qui stimule à réfléchir et à re-lire !
Il clarifie les différentes perspectives concernant les états du moi : clarification essentielle pour saisir les approches variées des « écoles » d’analyse transactionnelle. Le développement des trois systèmes en interaction mutuelle et simultanée est posé. Vient ensuite l’élaboration délicate et fine de l’apport structural spécifique de chacun des systèmes avec comme objectif l’élargissement de nos réflexions pour assurer plus de créativité théorique.
Il introduit ensuite le concept de continuité dans le développement sain : un lien est établi entre les états du moi et les représentations interactives généralisées de Daniel Stern.


Extraits de l’ouvrage :

Les aspects de l’existence humaine que décrit la théorie des états du moi sont très vastes. Ce n’est pas qu’elle les décrive tous, car certains relèvent d’autres théories, existantes ou futures, et un grand nombre ne sera sans doute jamais décrit sur le mode théorique. Toutefois, elle regroupe et met en relation des phénomènes appartenant à des dimensions très diverses : l’intérieur de la personne et ses relations, son passé et son présent, ses tendances profondes et leurs manifestations, sa communication et son agir, son corps, sa pensée, son affectivité et son imaginaire.
Les éclairages théoriques, par contre, sont comme des projecteurs, des faisceaux lumineux qui partent chacun d’un angle propre et n’éclairent qu’une aire plus ou moins large. C’est tout spécialement le cas en psychologie. Il ne faut donc pas s’étonner que les théories aient une histoire. À chaque époque, les théoriciens ont leur perception des nécessités pratiques, de la conjoncture théorique ambiante et des exigences de leur approche ; en fonction de cela, ils modifient la position ou la largeur du faisceau, ou le dirigent vers des zones entières encore inexplorées. Pour comprendre comment se situe notre recherche sur la théorie des états du moi, commençons donc par rappeler très brièvement les grandes étapes de son évolution […suit une brève présentation des différentes étapes].

José Grégoire – Les états du moi, trois systèmes interactifs

L’auteur explicite ensuite quelques-uns des choix qui ont présidé à la rédaction de l’ouvrage.

D’abord, celui d’une théorie fondée sur le fonctionnement sain et la croissance saine plutôt que sur la pathologie. Ceci implique une mise en lumière des mécanismes de croissance de la personne, que la présentation de l’analyse transactionnelle classique laisse dans l’ombre au profit des mécanismes répétitifs, qui doivent être situés dans un ensemble plus large.
Ensuite, éviter le piège qui consiste à faire de l’analyse transactionnelle un simple doublet d’autres théories parce que celles-ci ont incontestablement beaucoup à nous apporter. À long terme, l’intégration de deux théories n’a de sens qu’entre deux termes qui ne coïncident pas l’un avec l’autre et dont chacun garde sa spécificité propre. Il n’y a donc pas lieu, en particulier, de se laisser enfermer dans l’antinomie entre conscient et inconscient : la théorie des états du moi doit faire sa place aux deux dimensions.
Ces choix s’inscrivent dans une conception de la psychothérapie qui, malgré l’importance qu’y tient nécessairement la perlaboration d’obstacles anciens ou archaïques, comporte aussi un accompagnement vers l’autonomisation, l’actualisation des ressources et la libération de la créativité (…)


José Grégoire – Les états du moi, trois systèmes interactifs